Liste des résultats  
Titre : Je reviens d'Angleterre
Publication : Paris : Fournier, 1941
Description matérielle : 1 vol., 135 p., portr., ill.

Edition      Auteur(s)      Genre et cadre du document      Résumé et mots-clefs      Table des matières      Annexes et notes      Accès aux documents      
Auteur : Gontier de Vassé, Jean-Louis
Années naissance - décès : (1896-?)

Auteur secondaire : Roussel, Max
Fonction(s) :
Années naissance - décès : (?-?)

Genre littéraire : Journal ou carnet
Période du récit : 24 mai 1940 - septembre 1940
Période de rédaction : 1940 - 1941
Lieu de rédaction : [S.l.]
Le journaliste qui se fait l'intermédiaire de Gontier de Vassé est un Français, Max Roussel, qui aurait eu connaissance du journal de Gontier de Vassé. Blessé à Dunkerque et transféré à l'hôpital militaire britannique de Birmingham pour y être soigné, ce dernier relate son séjour au Royaume-Uni. Le récit, rédigé au jour le jour, rend compte de la puissance de l'aviation allemande et de la débâcle française, illustrée par la fuite d'officiers français. Après l'annonce de l'armistice franco-allemand, les blessés sont transférés dans un hôpital britannique où l'accueil est des plus froids et où les conditions de vie sont difficiles. Commence alors pour le sergent et ses compatriotes un véritablement harcèlement de la part des Britanniques et des gaullistes pour les obliger à s'engager au sein des forces alliées. Arrêté, jeté en prison et interrogé parce qu'étranger, Gontier de Vassé multiple les démarches administratives afin d'obtenir sa libération. Il rentre finalement en France le 19 septembre 1940, après deux mois de captivité dans les prisons britanniques. Une dernière partie, où Roussel et Gontier de Vassé se rencontrent, constitue un plaidoyer pour la cause allemande, mêlé de propos antibritanniques et antisémites sur fond d'Europe nouvelle.

Françoise Passera


Thématique(s) générale(s) : Campagnes et opérations militaires
Mots-clefs : Anglophobie , Birmingham (Royaume-Uni) , Campagne de France (1940) , Captivité , Collaborationnisme , Dunkerque, Bataille de (1940) , Forces françaises libres (FFL) , France. Armée de l'air , Hôpitaux militaires britanniques , Navires-hôpitaux (Sphinx) , Opérations militaires britanniques , Pertes militaires , Population civile britannique , Propagande allemande , Propagande antibritannique , Ralliement à la France libre , Recrutement et engagement , Relations franco-britanniques , Retour en France , Royaume-Uni , Soldats britanniques , Soldats français (gradés du rang) , Soldats français (sous-officiers) , Transports sanitaires
En guise de préface (13)
Soldat de France (23)
L'Enfer de Dunkerque (43)
De l'hôpital au camp de concentration (55)
Dans les geôles anglaises (71)
Subtilités britanniques (85)
La délivrance (111)
Epilogue (125)
Lieu(x) d'édition : Paris
Éditeur(s) : Fournier
Année d'édition : 1941
Lieu d'impression : Paris
Imprimeur : Impr. du centre
Date d'impression
(ou dépôt légal ou achevé d'imprimer) :
[S.d.]
Note sur les éditions : Les versions française et allemande diffèrent sensiblement en s'adaptant à leur public : le journaliste qui recueille le témoignage est français dans l'édition originale, allemand dans sa traduction. D'importantes libertés ont été prises dans la traduction des titres de chapitre. Le récit commence par ailleurs quelques jours plus tôt et se termine quelques jours plus tard dans la version allemande, et cela pour mieux valoriser la puissance de la Luftwaffe à Dunkerque et stigmatiser l'attaque britannique de Mers el-Kébir.
Mention d'édition : 1re éd.
Édition à titre posthume : Non
Traduction : Traduit en allemand.
Langue : Française
Documents annexes : Entre autres : Allocution prononcée le 3 novembre 1940 à 18h50 par le sergent aviateur Gontier de Vassé au poste de Radio-Paris. (13-19) [Photographie]: "Le sergent Gontier de Vassé. Son témoignage, trame de ce récit vécu, est un témoignage pour l'histoire". (h.t.) [Photographie]: "Pièce manuscrite du sergent Pierre Aussage compagnon de captivité du sergent Gontier de Vassé, certifiant que les faits rapportés par M. Max Roussel d'après le récit de son compagnon de Dunkerque, sont parfaitements exacts". (h.t.) [Photographie] : Dunkerque. Des lâches fuyaient ... C'étaient des Anglais". (h.t.) [Photographie] : "La fiche de prisonnier du lieutenant Gontier de Vassé. Celui-ci, rebelle aux propositions de désertion faites par les officiers de recrutement anglais, est noté comme insoumis !" (h.t.) [Photographie] : "Livret de santé du sergent Gontier de Vassé, délivré à l'hôpital d'Hollymor, où les prisonniers apprirent la nouvelle de l'Armistice". (h.t.) [Photographie] : "Désespérant de sortir un jour de leurs geôles, le sergent Gontier de Vassé et ses compagnons du camp de concentration de Birmingham adressaient lettre sur lettre à l'ambassade de France à Londres et aux autorités militaires". (h.t.)
Références bibliographiques :